Sacrement de réconciliation

jeudi 1er décembre 2016

Tous les samedis dans l’église Notre-Dame du Pré, un prêtre vous accueille de 17h à 18h (entrez par la rue Ducré).

Le sacrement de réconciliation est l’acte gratuit par lequel Dieu pardonne au pécheur et le réintroduit dans sa paix, grâce au Christ mort et ressuscité, en qui tous les péchés sont pardonnés. Depuis quelques années, on parle plus volontiers de "sacrement de la réconciliation" à propos de la confession.

Comment se déroule le sacrement de la réconciliation ?

- Le sacrement est donné individuellement dans un dialogue de prière entre le prêtre, qui est tenu strictement au secret de l’aveu reçu, et le pénitent :

"Mon Père, je demande le pardon de Dieu, pour...." (et suit l’aveu des péchés)

- Éclairage de la part du confesseur pour aider la personne à mesurer la force de l’amour de Dieu.

- Le pénitent dit une prière de "contrition", c’est-à-dire de repentir :

« Mon Dieu, j’ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de Votre sainte grâce, de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. »

JPEG - 96.8 ko
Sacrement du Pardon

- Le prêtre, de la part du Seigneur donne l’absolution, c’est-à-dire le pardon des péchés, et invite à un acte concret manifestant la ferme volonté du pénitent de repartir vivre du pardon reçu, c’est la pénitence.

Le prêtre dit en quelques mots le sens du pardon que Dieu a accordé au pénitent :

"Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ;
par la mort et la résurrection de son Fils,
il a réconcilié le monde avec lui
et il a envoyé l’Esprit Saint
pour la rémission des péchés.
Par le ministère de l’Église,
qu’il vous donne le pardon et la paix.
Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit,
je vous pardonne tous vos péchés."

Le fidèle pardonné répond : "Amen !", ce qui signifie,
"Oui, je crois au pardon, je crois que Dieu m’a pardonné".

Le chrétien retrouve la fraîcheur du don de la grâce reçue au baptême. Il repart avec des forces nouvelles pour vivre avec ses frères du mystère du Christ mort et ressuscité.

Qui peut recevoir la confession ?

Toute personne qui a déjà été baptisée peut et doit le recevoir.

Une personne non baptisée peut rencontrer un prêtre, lui parler de sa vie et des fautes qu’elle regrette. Le prêtre peut ainsi lui apporter une lumière sur sa vie et l’aider à se rapprocher de Dieu. Le prêtre ne peut pas lui donner le pardon de ses péchés, car il faut être baptisé pour recevoir un sacrement.
Pour recevoir le sacrement de réconciliation, adressez-vous à un prêtre.

Quand venir et où ?

Le sacrement de réconciliation est habituellement donné par les prêtres à l’église Notre-Dame du Pré le samedi de 17h à 18h (entrée par la rue Ducré).
Avant les grandes fêtes liturgiques, des horaires supplémentaires sont proposés ainsi que des célébrations pénitentielles avec confession et absolution individuelles.
Pendant le temps de l’Avent et du Carême les prêtres se tiennent à votre disposition 30 minutes avant le début des messes dominicales.

Il y a également des permanences à l’église Notre-Dame de la Couture du lundi au samedi de 17h à 18h30.

Comment se préparer ?

- Le sacrement de pénitence et de réconciliation
- Se confesser : les conseils du Cardinal Martini
- Pénitence, confession - portail de la liturgie catholique